Adoption

L’adoption est une mesure de protection de l’enfance, dont le but est de donner des parents à un enfant qui en a été privé des siens par les malheurs de la vie.

En France, un agrément délivré par le Président du Conseil général après avis d’une commission d’agrément est nécessaire, avant qu’un juge ne vérifie que les conditions de l’adoption sont réunies et qu’elle est conforme à l’intérêt de l’enfant.

L’adoption peut être simple ou plénière.

L’adoption simple crée un nouveau lien de filiation entre l’adoptant et l’adopté mais elle ne supprime pas le lien d’origine entre l’adopté et sa famille d’origine. Les deux liens de filiation coexistent.

L’adoption plénière substitue un nouveau lien de filiation au lien de filiation entre l’enfant adopté et sa famille d’origine, qui est supprimé (sauf en cas d’adoption plénière de l’enfant de son conjoint).

Cependant, la filiation adoptive ne se prétend pas la filiation d’origine de l’enfant : c’est la transcription du jugement d’adoption qui tient lieu d’acte de naissance. La filiation adoptive se présente ainsi comme ce qu’elle est, une filiation de remplacement.