Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

International

Nos actions à l’international

Nous agissons devant les principaux Comités de l’ONU et, notamment, le Comité des droits de l’enfant (CRC), le Comité des droits de l’homme, ONU Femmes et le Comité des droits économiques et sociaux (CESCR-ONU).

Nous prenons la parole lors des sessions de l’ONU à Genève, nous prenons RDV avec les membres des comités pour les sensibiliser et les informer, et nous adressons des rapports dans le cadre des consultations organisées par l’ONU, notamment sur les thèmes suivants : violences sexuelles, questionnements de genre, instruction en famille, gestation pour autrui et PMA avec donneurs. Nous enfants, la branche jeunes de JPE, réalise le même travail devant le Comité des droits de l’enfant.

Juristes pour l’enfance intervient également devant les instances européennes et à la demande des Parlements étrangers.

Nos principales interventions en 2023 :

La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE)

Le 20 novembre 1989, les Nations Unies ont adopté la Convention internationale des droits de l’enfant, qui a été ratifiée par la France un an plus tard.

Cette convention rappelle des droits que les enfants partagent avec les adultes, comme la liberté d’expression, de pensée, de conscience, de religion, la liberté d’association et de réunion pacifique, le respect de sa vie privée, etc…

Elle affirme aussi des droits spécifiques, notamment le droit de chaque enfant de connaître dans la mesure du possible ses parents et d’être élevé par eux.

Dans son préambule, la convention rappelle également que la famille est l’unité fondamentale de la société et le milieu naturel pour la croissance et le bien-être des enfants, et que l’enfant pour l’épanouissement harmonieux de sa personnalité, doit grandir dans le milieu familial, dans un climat de bonheur, d’amour et de compréhension.

Juristes pour l’enfance travaille pour faire connaître et respecter les droits des enfants tels que définis dans cette convention, notamment à l’occasion de l’élaboration de nouvelles lois dont les dispositions peuvent porter atteinte à l’intérêt de l’enfant.

Texte de la Convention ICI

Filtrer par thématiques
Thémes
Filtrer par thématiques

Bébés ukrainiens GPA : quelles solutions pour les enfants?

Communiqué de presse JPE 19 mai 2020 La fermeture des frontières a révélé au monde la situation de dizaines (bientôt de centaines) d’enfants nés de GPA en Ukraine, réunis dans...

Lettre au Président ukrainien sur les enfants GPA bloqués

A l’attention de Monsieur le président Ukrainien Volodymyr Zelensky Publication originale sur : http://abolition-ms.org/nos-actions-fr/lettre-au-president-ukrainien-sur-la-situation-des-enfants-nes-par-gpa-et-bloques-en-ukraine/ Paris, le 11 Mai 2020 Monsieur le président, Nous avons été alertées par les images choquantes...

Covid-19 et abandon des enfants nés de GPA (B. Mahaur)

Des couples français ayant adopté des enfants nés de l’industrie de la GPA en Ukraine se plaignent de ne pouvoir aller les chercher en raison du confinement. Le véritable drame...

« PMA : ce qu’on ne vous dit pas » Olivia Sarton sur Info Chrétienne

« PMA : ce qu’on ne vous dit pas » : Olivia Sarton répond aux questions d’Info Chrétienne 12 mai 2020 « On nous parle d’une loi destinée à répondre à des...

Et le droit dans tout ça ? 8 mai 2020 Bébés GPA victimes du marché

Et le droit dans tout ça? Une émission présentée  par Aude Mirkovic et Olivia Sarton. Radio Espérance le 8 mai 2020 A écouter sur Radio Espérance ou à lire ci-dessous! Chers...

Le confinement et les bébés GPA (A. Mirkovic, Valeurs actuelles)

Depuis le début du confinement, la presse rapporte le désarroi de parents empêchés d’aller récupérer leurs enfants nés par GPA à l’étranger. Une conséquence logique du lent dévoiement du droit,...

COVID-19 : fermeture des frontières et industrie de la GPA (B. Mahaur, VA)

Bloqués par la fermeture des frontières, des couples français ayant démarré une GPA à l’étrangeront fait part à la presse de leur situation compliquée. Ces messages soulignent, malgré eux, les...

GPA : violer la loi et se faire passer pour une victime (O. Sarton, BV)

GPA : violer la loi et se faire passer pour une victime – Un article d’Olivia Sarton à retrouver sur https://www.bvoltaire.fr/violer-la-loi-et-se-faire-passer-pour-une-victime/ « L’homme de ce temps a le cœur dur et...

Oui, Monsieur le président, le père est « forcément » un homme (Ch. Flavigny)

A l’occasion de la célébration à l’Elysée des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, Pascale Morinière, présidente des AFC, fait remarquer à Emmanuel Macron que le...

Vote Sénat 4/02 : la seule solution bioéthique ? Le retrait du texte

Nous attendons du Sénat le retrait du projet de loi bioéthique Demain, mardi 4 février, les Sénateurs se prononceront sur le projet de loi de bioéthique, pour l’adopter tel qu’ils...

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé(e)